Les tribus himbas

Il reste quelques tribus himbas qui vivent au Nord de la Namibie dans le secteur du Koakoland, une terre très difficile à vivre en raison de ses conditions climatiques extrêmes.

Leurs villages sont constitués de petites maisons rondes : les murs sont fabriqués à base de terre et le toit à l’aide de bois et de feuillages.

Au centre du village, un enclos est réservé au bétail. Les animaux sont sortis la journée et rentrés le soir. L’élevage est source de revenu pour les familles.

A proximité de l’enclos du bétail, un feu sacré est constamment allumé. Il permet, selon les croyances, de garder la relation entre les vivants et les morts.

Dans ce village, les femmes restent sur place avec les enfants et les hommes travaillent à l’extérieur pour subvenir aux besoins de leur famille. Aujourd’hui, le tourisme est également source de revenu et permet d’entretenir les traditions.

En fonction de leur âge, les enfants possèdent une ou plusieurs tresses qui partent sur l’avant du visage.

Les femmes se teignent la peau en rouge avec un mélange de graisse animale et de pigments rouges. C’est un critère de beauté mais permet surtout de se protéger des rayons du soleil et des insectes. Dans la tenue traditionnelle des peaux d’animaux sont utilisées pour se vêtir.

 

Ces modes de vie se perdent au profit de ceux des grandes villes du pays, à l’image de la France par exemple.

 

Que pensez-vous de ces modes de vie en comparaison des vôtres ?

1 Comments

  1. Ils n’ont pas d’eau courante ni le chauffage et l’électricité : c’est horrible !!!!

Leave Your Reply