Sur les traces d’une civilisation perdue !

Les incas étaient à l’origine une petite tribue (XIIème siècle). Cette dernière a pris de l’importance au XIVème où elle a étendu son empire de l’actuel Equateur jusqu’au Chili (grand comme les Pays Bas, la France, la Suisse et l’Italie réunis). A cette époque, l’Europe est en pleine période de la Renaissance.

 

  • Les incas : génies de la construction !

Ils ont construit de nombreuses citées et un grand réseau de communication pour les relier entres-elles. Les murs des temples et des maisons étaient construits comme des légos, les pierres s’emboitant les unes dans les autres. Un excellent moyen de préserver leurs constructions contre les tremblements de terres ! Une chance, car il est encore possible aujourd’hui d’observer de nombreux vestiges de cette époque.

Certaines pierres pesaient des tonnes et il est encore difficile de savoir comment elles étaient déplacées sur des kilomètres, et parfois, avec des montées importantes

 

 

  • Une expension qui repose aussi sur une bonne alimentation !

Parce que pour s’étendre il a fallu se déplacer, se battre, construire… les incas avaient besoin de bien se nourrir ! Pour ce faire, depuis les civilisations pré-incas, des techniques agricoles modernes pour l’époque leur ont permis de subvenir à leurs besoins.

Ici à Moray, un laboratoire de recherche agronomique pré-inca qui permettait d’identifier par exemple les meilleures variétés de pommes de terre en fonction du climat

 

Les incas cultivaient des pommes de terres, maïs, quinoa, patates douces et courges. Ces aliments sont encore très présents dans cette région du monde aujourd’hui.

Afin d’épouser au mieux la structuration des terrains, les complexes agricoles étaient organisés en terrasse comme ici à Pisac :

Vous souvenez-vous dans quelle partie du monde l’agriculture est également organisée en terrasses ?

 

Autre système astucieux mis en place à Maras : des salines.  Une source d’eau salée (la mer était très certainement présente ici il y a bien longtemps) permet d’irriger de petites parcelles organisées en terasses.

Une fois les parcelles remplies d’eau, il faut 3 jours pour qu’elle s’évapore sous les rayons du soleil, laissant ainsi une fine couche de sel. L’opération est répétée plusieurs fois.

 

 

  • Connaissez-vous le Machu Picchu ?

Le site inca le plus connu est incontestablement le Machu Picchu (qui veut dire vieille montagne). Il est situé à 2430 mètres d’altitude est est relié à de nombreux autres sites incas par la « route de l’inca ». Ici l’on observe très bien la structuration en terrasses des espaces agricoles (au premier plan). On identifie également au second plan les maisons où la vie des habitants suivait son cours.

 

De nombreux lamas sont présents sur le site, comme partout au Pérou. C’était une source d’alimentation pour les populations ainsi que le cochon d’inde dont ils faisaient l’élevage. Il est toujours possible de manger ces deux types de viande au Pérou !

 

 

  • Pourquoi ont-ils disparu ?

En 1532, les espagnols sont venus conquérir l’empire des Incas. Grâce à leurs fusils, leurs chevaux et leurs armes, ils réussirent à vaincre les Incas facilement.

40 ans plus tard, c’était la fin de l’empire…

2 Comments

  1. Le Lama est super MIGNON la structure est trop classe Comme leur système d’agriculture est génial et très astucieuse et le Machu Picchu est génial. La réponse à la question est la Chine .

    • Bravo, vous avez trouvé la bonne réponse !

Leave Your Reply